Les (vraies) nouvelles destinations

5 03 2012

Nous continuons à planifier le voyage et nous avons maintenant les points de départ et d’arrivée : Washington DC et New York !

Mieux, nous avons réservé les hôtels qui finalement seront des pensions chez l’habitant. Quitte à aller à l’étranger, autant rencontrer des gens. Les Motels 6 c’est sympa, mais finalement, la seule vraie discussions que nous avions eu était avec une dame âgée et rondelette dans un spa.

Première étape : Washington, logement au International Guest House

Nous serons à Washington du dimanche 17 juin au mercredi 20 juin, ensuite ce sera le départ vers New York pas vraiment en ligne droite.  😉

Ca devrait être pas mal desservi en transports et on s’épargne punaises, prostituées et bastons au motel 6 local. Chose qui m’a décidé personnellement : ils servent des cookies et du thé à 21h ! Hmmmm… cookies….

Alors bon, par contre, ce qui nous a fait hésiter, c’est que ce sont des catholiques qui s’occupent de l’église voisine. Alors, certains diront sans doute que le Motel 6 aurait été mieux, mais nous sommes courageux.

La tannière

Petite note à toujours se remémorer lorsqu’on croise un fervent catholique américain :

  • Règle 1 : Avoir un bon cardio : les catholiques sont de fins sprinteurs de nos jours, les non sportifs risquent de mourir les premiers.
  • Règle 2 : La double dose. Quand vous tirez sur un catholique, assurez vous qu’il est bien mort en lui tirant une deuxième fois dessus… Et essayez de viser la tête.
  • Règle 3 : Méfiez-vous des toilettes : le lieu où un être humain est le plus vulnérable. Pensez toujours à vérifier, voire à vous barricader, quand vous passez sur le trône. Ceci est aussi valable pour tous les endroits où il n’y a qu’une sortie.

Celui qui trouve d’où est inspirée cette série de règles gagne un bonbon millésimé.

Dernière étape : New York, logement « chez Lydia » 

Alors, ça c’était évident. pas question de visiter l’est sans se taper la grosse pomme. Nous avons trouvé une pension dans Harlem chez une nana sympa. Et oui, je sais, il « y a plein de dangereux noirs » à Harlem, mais :
1. Faut arrêter de regarder TF1, on ne va pas se balader avec des panneaux « I hate niggers »
2. Le quartier a l’air très bien.
3. Ca aurait pu être pire, on aurait pu aller dans un quartier de roux.

On y restera du 1er au 7 juillet. Ca nous laissera une petite semaine pour visiter. Sachant qu’il parait qu’il faut 3 semaines pour « tout voir », on va devoir trancher dans le lard. 😉

L'antre

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. A bientôt, Spi.

Publicités







%d blogueurs aiment cette page :