Washington, day 2

20 06 2012

Reveillés à 6h, on est prêt pour le petit dej de 8h. Succulents muffins, toasts et confiture maison + jus d’orange.
Encore tout jetlagué, je suis mes camarades au Musée d’Histoire naturelle.
A midi hotdogs. Ben c’est juste un pauvre pain avec une saucisse et une sauce qu’ils appellent de la moutarde. (Voilà Christophe, le hot dog, c’est fait.)
Après midi, visite des mémoriaux de Lincoln, Jefferson, Roosvelt et Tartempion (un viel aristo).
On fait le tour du Capitole et puis s’en va manger à Union Station, la gare principale de Cité 17, enfin Washington. Les magasins sont nickels mais la gare rappelle un peu Sarajevo dans sa période déstructurée. Le train, c’est pas leur fort.
On mangera sous la station, des pâtes moyennes. On en déduira également que tous les blacks de la capitale parlent français.

Au soir, nous arrivons à temps pour les cookies. On discute deux heures avec Steeve, un concessionnaire de café un peu infirmière. Il fait du vrai fair trade en allant jusqu’à faire la maçonnerie des enfants d’Amérique du sud. C’est beau. Jeff nous dira si ça lui fait reprendre confiance en l’humanité.
Il est 22h, j’écris un peu pour le blog. Mes pieds me remercient de ne plus toucher le sol. On met la clim à fond.

Nous parions sur le nombre de clichés américains photographiés. On fera un article dédié. Sachez le, ce sera moche.

Bon, je vais tenter de mettre quelques photos.

Spi & co.





Les (vraies) nouvelles destinations

5 03 2012

Nous continuons à planifier le voyage et nous avons maintenant les points de départ et d’arrivée : Washington DC et New York !

Mieux, nous avons réservé les hôtels qui finalement seront des pensions chez l’habitant. Quitte à aller à l’étranger, autant rencontrer des gens. Les Motels 6 c’est sympa, mais finalement, la seule vraie discussions que nous avions eu était avec une dame âgée et rondelette dans un spa.

Première étape : Washington, logement au International Guest House

Nous serons à Washington du dimanche 17 juin au mercredi 20 juin, ensuite ce sera le départ vers New York pas vraiment en ligne droite.  😉

Ca devrait être pas mal desservi en transports et on s’épargne punaises, prostituées et bastons au motel 6 local. Chose qui m’a décidé personnellement : ils servent des cookies et du thé à 21h ! Hmmmm… cookies….

Alors bon, par contre, ce qui nous a fait hésiter, c’est que ce sont des catholiques qui s’occupent de l’église voisine. Alors, certains diront sans doute que le Motel 6 aurait été mieux, mais nous sommes courageux.

La tannière

Petite note à toujours se remémorer lorsqu’on croise un fervent catholique américain :

  • Règle 1 : Avoir un bon cardio : les catholiques sont de fins sprinteurs de nos jours, les non sportifs risquent de mourir les premiers.
  • Règle 2 : La double dose. Quand vous tirez sur un catholique, assurez vous qu’il est bien mort en lui tirant une deuxième fois dessus… Et essayez de viser la tête.
  • Règle 3 : Méfiez-vous des toilettes : le lieu où un être humain est le plus vulnérable. Pensez toujours à vérifier, voire à vous barricader, quand vous passez sur le trône. Ceci est aussi valable pour tous les endroits où il n’y a qu’une sortie.

Celui qui trouve d’où est inspirée cette série de règles gagne un bonbon millésimé.

Dernière étape : New York, logement « chez Lydia » 

Alors, ça c’était évident. pas question de visiter l’est sans se taper la grosse pomme. Nous avons trouvé une pension dans Harlem chez une nana sympa. Et oui, je sais, il « y a plein de dangereux noirs » à Harlem, mais :
1. Faut arrêter de regarder TF1, on ne va pas se balader avec des panneaux « I hate niggers »
2. Le quartier a l’air très bien.
3. Ca aurait pu être pire, on aurait pu aller dans un quartier de roux.

On y restera du 1er au 7 juillet. Ca nous laissera une petite semaine pour visiter. Sachant qu’il parait qu’il faut 3 semaines pour « tout voir », on va devoir trancher dans le lard. 😉

L'antre

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. A bientôt, Spi.








%d blogueurs aiment cette page :